Ce qui définit une société et pilote le modèle d’entreprise, c’est la vision de son ou ses créateurs.

La vision est le fil conducteur et la raison même de l’existence du projet et de l’entreprise. Cette vision doit être en cohérence avec un ensemble de valeurs portées et définies par le fondateur. Elle sera également le premier pilier de la culture d’entreprise.

Il est essentiel de bien réfléchir les valeurs que vous voulez défendre dans votre modèle d’entreprise, car elles permettront de :

  1. Créer la cohérence du modèle d’entreprise et faciliteront les choix et décisions à prendre (le statut juridique, le vecteur de clientèle, etc.). Par exemple si vous vous sentez plus confortable avec un modèle capitalistique et lucratif, il ne serait pas cohérent de vous engager vers un modèle d’Économie Sociale et Solidaire.
  2. Cibler une clientèle fidèle et pérenne. Il est inutile et même dangereux pour la pérennité de votre activité de vouloir plaire à tout le monde et espérer toucher une clientèle très large. Idéalement, une communauté de client est ce qui est le plus efficace et le plus sécurisé.  C’est là que des valeurs claires et bien définies permettent de créer de l’adhérence et de l’attractivité à votre entreprise, tout en évitant sélectionnant votre clientèle.
  3. Apporter une dynamique et un bien-être dans l’entreprise. Se lever tous les jours pour travailler dans une entreprise qui porte des valeurs humaines cohérentes avec vous-même est un des premiers critères de bien-être au travail et de réussite.
  4. Définir une culture d’entreprise qui facilitera le recrutement et l’engagement des salariés. Ce qui s’applique à vous comme chef d’entreprise, s’appliquera encore plus à vos salariés. En contrepartie, il sera important de maintenir le cap et la cohérence dans la gestion de l’entreprise.

Les valeurs de votre entreprise :  c’est quoi finalement ? Et comment elles se définissent et s’expriment ?

Malgré les bénéfices présentés précédemment, il n’y a aucune obligation à définir clairement des valeurs à une entreprise. Elles ne seront écrites ou présentées dans aucun document légal tel que les statuts par exemple. Mise à part pour les modèles d’entreprise ESS qui devront faire apparaitre un certain nombre de critère dans les statuts qui peuvent d’apparenter à des valeurs d’entreprise.

Elles peuvent également évoluer en fonction de l’évolution de l’entreprise. Il est alors recommandé de procéder à une communication claire des changements et des évolutions tout en en expliquant les raisons ; ceci d’autant plus si vous avez des salariés.

Partisan de la simplicité et de la transparence, je recommanderais de ne pas dépasser trois ou quatre grands axes ou thèmes. Au-delà, cela devient indigeste et parfois tourne plus au marketing qu’à de vrais engagements. Par ailleurs, la déclinaison dans le modèle d’entreprise et les différents supports, comme ma charte de l’entreprise, permettront de développer et d’élargir.

Afin d’en faire une aide précieuse à la prise de décision, je préconiserais de se focaliser sur :

  1. Son positionnement en termes de relations humaines, incluant les clients, les prospects et les salariés. L’idée est de définir les bases de vos relations « humaines » avec les personnes qui interagissent avec votre entreprise. Ceci me parait d’autant plus important que l’entreprise est une structure juridique, une personne morale donc dépourvue d’émotions et de sentiments. C’est aux dirigeants et aux fondateurs de lui insuffler de l’humanité.
  2. Ses engagements en termes d’économie et de modèle financier. Le modèle économique de l’entreprise est défini sur la base de ces valeurs. L’idée est de répondre à comment veut-on atteindre les objectifs financiers de l’entreprise : modèle de rentabilité et de croissance, enrichissement des actionnaires et investisseurs, modèle social et solidaire, etc. Ce n’est pas toujours le plus facile à définir à la conception et ce sont surement les valeurs les plus à même de changer au cours du temps.
  3. Ses engagements plus larges et notamment à l’extérieur de l’entreprise. Il s’agira de définir quelles sont les ambitions de l’entreprise sur des sujets comme l’écologie, l’écoresponsabilité, le développement durable par exemple, et également vis-à-vis des enjeux sociaux et locaux. À vous de décider si vous avez envie de vous focaliser sur des partenariats locaux, sur des recrutements spécifiques, sur l’utilisation de matériaux écoresponsable, sur la réduction de l’empreinte carbone, etc.

Au premier abord, tout ceci peut paraitre très orienté marketing. Il est clair que des valeurs très sociales et très écologique peuvent apporter des arguments marketing importants (bien que tout le monde n’y soit pas sensible). Malgré tout et bien que des valeurs claires et bien définies sont importantes à la cohérence de votre modèle d’entreprise, ce sont uniquement les décisions et les choix de l’entreprise qui en prouveront la véracité. Décisions qui seront nettement facilités par des valeurs fortes et solides.

La French Ruche® a défini les valeurs de l’entreprise autour de trois axes principaux : l’humain au centre du modèle d’entreprise, un modèle économique sociale et solidaire et l’écoresponsabilité comme ligne directrice.

La première des valeurs portées par La French Ruche® est de mettre l’humain au centre du son modèle dans une approche valorisante d’écoute, de respect et de bienveillance.

Mettre le client au centre de son modèle peut paraître une évidence et pourtant cela n’est pas si fréquent, le chiffre d’affaires prenant souvent cette place. L’écoute du client et la recherche de solutions à ses attentes sont les priorités du modèle. Cela implique aussi de savoir dire non à un client dont les besoins ne correspondent pas au modèle.

Avec une offre de valeurs tournée autour de la mise à disposition d’espace de travail, il est essentiel de maintenir des niveaux de respect et de bienveillance élevés. Il sera demandé aux clients d’accepter une charte d’appartenance à la French Ruche® afin de s’assurer que les recommandations et attentes sont claires.

La valorisation des projets et des créateurs de projet est également un point important dans l’accompagnement des clients. Aucun jugement de valeur ne doit être émis : à la French Ruche® il n’y a pas projet plus important, plus essentiel qu’un autre.

Par ailleurs, indépendamment des potentielles normes et législations sur les établissements recevant du public, il est obligatoire que l’accès à La French Ruche® soit aisé pour tous. Ceci implique notamment des adaptations des accès aux personnes à mobilité réduite lors des travaux et des choix à faire avec l’architecte.

Enfin, aucune discrimination ni acte et parole non conforme au respect des personnes ne sera toléré. Sans prôner la discrimination positive, il est important que tout le monde, clients, intervenants, salariés adhèrent à un modèle de tolérance et de respect.

La seconde des valeurs intégrées au modèle d’entreprise de la French Ruche® est un modèle économique social et solidaire qui ne prône pas l’enrichissement personnel.

Le modèle économique de la French Ruche® n’est pas construit pour une rentabilité maximale ni pour un enrichissement des actionnaires. D’une part, la French Ruche® n’a pas vocation à être vendue ni à maximiser en conséquence la valorisation de son bilan. D’autre part, tourné vers l’économie sociale et solidaire, le modèle respecte déjà les attentes de l’agrément. Le passage en ESS se fera au début de l’année 2023, lorsque l’activité sera lancée. En effet, l’obtention de l’agrément délivré par la DREETS requiert un exercice fiscal. Il sera alors nécessaire de faire également l’ajustement des statuts qu’il est apparu inutile de déclarer immédiatement en ESS.

Ce choix va imposer des décisions en accord avec les principes de l’ESS pour l’embauche des salariés, pour le choix des partenaires, pour les travaux de rénovation, pour la politique des prix… Il est clair que cette décision dans les valeurs de La French Ruche® a des implications très fortes dans les décisions et dans l’évolution de l’entreprise.

La troisième des valeurs défendues par la French Ruche® est le respect de l’environnement et de notre planète, ligne directrice de son développement.

Déjà pris en compte pour la restauration de la propriété, la réduction des émissions carbone, la production d’énergie renouvelable, le retraitement des eaux, l’optimisation de la consommation d’énergie, le recyclage ont été des priorités dans le choix des solutions mises en place. Il doit en être de même pour l’aménagement des espaces dédiés à La French Ruche®. Le cabinet d’architecture ainsi que les sociétés de BTP qui réaliseront les travaux sont en cours d’identification en intégrant ces paramètres dans les propositions.

S’il est difficile d’atteindre un niveau zéro en émissions carbone, beaucoup de solutions existent pour les réduire. Les clients de la French Ruche® pourront travailler dans un environnement qui minimise leur empreinte carbone. Ils devront également accepter d’adapter leurs modes de production tel que ne plus imprimer, recycler le plus possible, supporter des produits de consommation agréés (bio, équitables…).


Si tu as envi de suivre l’évolution du projet et sa réalisation, si tu es en cours de création d’entreprise ou de réflexion pour créer la tienne ou si simplement tu aimes ce que tu lis et tu t’intéresses à l’entrepreneuriat, inscris-toi sur le site de la French Ruche® pour supporter le projet et rester en contact.

Une réponse

  1. Merci pour cet article très riche. Les valeurs d’une entreprise sont souvent survolées selon moi. Hors elle représente l’ADN d’une entreprise. Le passage suivant me parle très particulièrement « L’écoute du client et la recherche de solutions à ses attentes sont les priorités du modèle. »

    Sans client aucune entreprise ne peut exister. Même dans un modèle purement capitaliste, en mettant le client au centre, une entreprise à tout à y gagner!

Laisser un commentaire